Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 09:46

Instants phone....faune...my fauve en mode repos.

a.jpg

 

b.jpg

 

c.jpg

 

d.jpg

 

e.jpg

 

f.jpg

 

g.jpg

 

h.jpg

 

i.jpg

 

j.jpg

 

k.jpg

 

l.jpg

 

m.jpg

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 19:55

 

 

 

 

 


 
 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 07:35

frise

 

C'est vers 14h que je me décide à visiter l'île en vélo. Ces Messieurs resteront donc dans le camping-car, bien au chaud.

 

Et me voila partie au centre de La Couarde, que nous avions visitée le matin avec ces Messieurs. Cette fois, je suis seule et je cherche à louer un vélo pour partir sur les routes cyclables de l'île en direction de la pointe des baleines et de son phare.

 

J'ai un souvenir de ce  lieu bien agréable avec un côté un peu sauvage. Que vais-je trouver?

 

Je fais rectifier la selle deux fois car, après un premier essai, je constate qu'elle est trop basse : j'aime avoir la jambe bien tendue sur la pointe des pieds, je trouve cela moins fatiguant au pédalage. Il semblerait que ce ne soit pas le réglage le plus courant car il m'a  fallu insister et, même si ce cher jeune homme me précisa que je pouvais la régler moi-même, il finit pas céder à mon "caprice".

 

C'est ainsi qu'après 2 tours de pâté de maisons comme galop d'entraînement je partis sur les chemins baptisés "pistes cyclables".

 

Un grand plaisir ... et de l'effort et des paysages ... mais jamais seule. Eh oui, ces premiers rayons de soleil, si timides mais bien réels, ont amené sur les chemins les touristes en mal d'activités ludiques et trop contents de cette accalmie dans le déluge de ces derniers jours.

 

Dois-je avouer que j'ai plus souvent suivi les cyclistes que regardé les panneaux, pariant qu'ils avaient la même destination que moi : le phare de la pointe des baleines.

 

Tout au long du parcourt ce fut, plaisir des yeux, douceur de l'odorat, agression de la souffrance musculaire, asphyxie des poumons, rage d'y arriver, relâchement de la volonté de battre des records, plaisir de la photo, plaisir des lignes, plaisir de la solitude , plaisir de la liberté et enfin plaisir de retrouver la terre ferme définitivement après 4 h de pédalage.

 

Pour quelqu'un qui n'avait pas fait de vélo depuis près de 2 ans...la journée a aidé à remettre le physique en route !!!

 

Le retour au camping-car fut fêté par ces Messieurs.

 

DIVERS7 5010DIVERS7 5012DIVERS7 5013DIVERS7 5015DIVERS7 5016DIVERS7 5022DIVERS7 5023DIVERS7 5025DIVERS7 5026DIVERS7 5028DIVERS7 5029DIVERS7 5030DIVERS7 5034DIVERS7 5036DIVERS7 5038DIVERS7 5041DIVERS7 5048DIVERS7 5050DIVERS7 5055DIVERS7 5056DIVERS7 5064

 

Après des visites rapides de St Martin, La Flotte, et autres villes de l'Ile de Ré il est temps pour nous de faire comme ce dernier compagnon de route...partir.

 

La pluie est revenue après cet intermède d'une journée.

DIVERS7 5071

Lors de mon parcours en vélo, j'ai fait une halte chez un Monsieur qui proposait des caramels au beurre salé et autres délices du même acabit. J'emmène avec moi des douceurs salées en guise de souvenirs et garde en mémoire une grande gentillesse, perceptible  pour ne pas dire pénétrante. Il y a des être qui irradient tout en douceur. Le monde est toujours surprenant par petite touche.

 

frise

 

info route

 

le-Bois-plage-en-re--1er-escale-.jpg

Première escale, au hasard des routes.


la-couarde-sur-mer--2eme-escale-.jpgNotre deuxième campement, si bien placé et calme.


de-la-couarde-a-la-pointe-des-baleaines--velo-.jpgDe la couarde à la pointe des baleines : à vélo.

 

 

CyberLink-DVD-Suite.lnk.jpg

 

 

Pour aller plus loin :


link

  

A voir:

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 21:59

frise

 

L'île de Ré est au bout du ...pont.

 

J'ai hâte de revoir cette île. Mes souvenirs sont lumineux, colorés et très ...bord de mer avec ports, maison basses aux volets colorées, ainsi que les fameuses Roses Trémières dont les colories ressortent magnifiquement sur cette île blanche, plus le vélo et encore le vélo.


La Rose Trémière est la fleur de prédilection de l'île de Ré. Elle peut atteindre 2 ou 3 mètres  de hauteur avec sa longue tige très raide. Les fleurs s'intercalent entre les feuilles directement accrochées sur cette tige, elles naissent sous la forme de pompons verts qui grossissent et s'ouvrent en fleurs colorées. Sur l'île, les Roses Trémières sont partout, s'accrochant dans des endroits improbables et se déclinant dans une palette de coloris très variès.

 

Serais-je déçue?

 

Première étape, je ne sais pas où bivouaquer. Je prends au hasard des rues et je constate qu'un camping-car immatriculé à l'étranger me suit. Il ne va pas être déçu le pauvre, car je ne sais vraiment pas où je vais!

 

Mais, cette fois la chance est avec moi car, tout au bout d'une route, qui me semblait au début n'être un cul de sac sans intérêt,  je découvre un parking gratuit pour camping-car, tout près d'une station technique pour camping-car qui elle est  payante et ... tout cela, en bord de  mer  !!

 

Trois véhicules sont déjà installés mais j'ai largement la place : ce sera notre premier bivouac sur l'île de Ré, face à des dunes sauvages.

  DIVERS7 4943

 

J'ai pris cette photo le lendemain matin lors d'une balade avec  ces Messieurs. Je vais découvrir à mes dépends que ces dunes sont remplies de lapins. En effet, c'est par l'odeur et la vue alléchées, que ces Messieurs vont s'élancer à la poursuite d'un lapin à ma grande surprise, me décollant littéralement du sol pour me propulser  au bas de la dune : la nuque et le dos secoués par un atterrissage à plat ventre des plus brutaux, le nez dans les herbes piquantes et les épaules arrachées de mon corps par la traction exercée par les laisses, auxquelles mes mains sont restées désespérément accrochées, avant de lâcher prise lamentablement, anesthésiées par la douleur.


C'est là, que j'ai décidé qu'eux et moi, nous aurons des chemins séparés à certains moments de la journée : le camping-car pour ces Messieurs et à moi les visites ou le vélo.

 

Nous sommes partis en vadrouille en camping-car pour visiter et trouver un deuxième point de chute sympa (bien entendu il est question, ici, d'un campement) .

 

Et là, encore de la chance car ce  fut le cas : un parking en bord de plage, pas d'interdiction pour les camping-cars et situé tout à côté d'un petit parc, idéal  pour la balade du matin avec ces Messieurs. Cerise sur le gâteau...personne à l'horizon.

 

Nous nous installons.

 

De bon matin, visite  des rues et ruelles au programme.

DIVERS7 4944DIVERS7 4945DIVERS7 4946DIVERS7 4946DIVERS7 4947DIVERS7 4948DIVERS7 4949DIVERS7 4951DIVERS7 4956DIVERS7 4957DIVERS7 4958DIVERS7 4952DIVERS7 4964DIVERS7 4967DIVERS7 4968DIVERS7 4969DIVERS7 4970DIVERS7 4971DIVERS7 4972DIVERS7 4975DIVERS7 4950DIVERS7 4955DIVERS7 4963

DIVERS7 4960DIVERS7 4976DIVERS7 4962DIVERS7 4974DIVERS7 4961DIVERS7 4978

 

 

Ces Messieurs sont de la partie bien évidemment DIVERS7 4953

DIVERS7 4954

 

 

Les ruelles et tout ce qui va avec...

 

DIVERS7 4976

DIVERS7 4973

DIVERS7 4977

 

Mais aussi la plage pour notre plaisir

DIVERS7 4979DIVERS7 4980DIVERS7 4982


Bon ce n'est pas la grande température mais il ne pleut pas!

 

Voici notre installation et l'un des rares moments où nous réussirons à prendre le soleil pendant ce séjour.

 

Installation de ces Messieurs

DIVERS7 4983

DIVERS7 4984DIVERS7 4985DIVERS7 4986

 

La mienne pour grignotter et lire au calme.

DIVERS7 4987

DIVERS7 4988DIVERS7 4989

 

Ces Messieurs semblent  profiter des rayons de soleil avec plaisir.DIVERS7 4990DIVERS7 4991DIVERS7 4992DIVERS7 4993DIVERS7 4994DIVERS7 4995DIVERS7 4996DIVERS7 4997DIVERS7 4998DIVERS7 4999DIVERS7 5000DIVERS7 5001DIVERS7 5002DIVERS7 5003DIVERS7 5005DIVERS7 5006DIVERS7 5007DIVERS7 5008DIVERS7 5008-copie-1

 

Ok, il est temps de les laisser profiter de la sieste!

Ainsi, se passa une bonne partie de la journée.

Partager cet article
Repost0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 06:25

Scènes de vie...

jeu

 

Barbecue

 

jeu bis

Partager cet article
Repost0
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 19:35

 

frise

 

Nous avons poursuivi notre route vers St Gilles Croix de Vie. Le ciel est serein et la pluie semble absente pour un moment, reste le vent et le froid.


Premier arrêt à St Gilles, sur une place de parking le long de la route, histoire de pouvoir admirer et prendre des photos. A ce moment là, je sais que mon appareil est mal réglé, car, après avoir pris les photos de ces Messieurs, je les avais visionnées et j'avais alors constaté la catastrophe. Mais, je n'ai pas encore pris le temps de refaire les réglages. Les photos sont donc du même genre.

DIVERS6 4867

DIVERS6 4873

DIVERS6 4877

DIVERS6 4879

DIVERS6 4880

 

Il ne dépareille pas mon beau carrosse dans le décor!

DIVERS6 4881

 

St Gilles n'est pas une petite ville, mais nous ne prendrons pas le temps de la visiter, car, il ne faut pas l'oublier, mon objectif est de ralier l'île de Ré avant la nuit. Nous allons donc nous contenter du littoral de St Gilles, et .... c'est magnifique!

DIVERS6 4882

DIVERS6 4883

DIVERS6 4884

 

Deuxième arrêt sur un petit parking qui semble desservir un embarcadère pour des visites en bateau. J'ai la surprise de voir un véhicule faire demi-tour et venir autour de mon camping-car. Ils notent peut-être le numéro de téléphone du loueur qui est visible sur le devant?! Bref, je décide de profiter du point de vue. Je continue de prendre des photos dont très peu seront, en fait, exploitables.

DIVERS6 4886

DIVERS6 4887

 

Une idée du vent qu'il y avait !! DIVERS6 4888

 

Ces Messieurs sont dans le fourgon bien au chaud mais, suffisamment curieux pour grimper sur les siège avant et me suivre du regard.

 

Troisième arrêt sur un parking vers la sortie de St GillesAu moment de fermer le fourgon, mon appareil photo en bandoulière, je vois arriver une voiture de police qui ralentit en me repérant (moi ou le fourgon ?) et observe la femme que je suis, se diriger vers la plage d'un pas décidé, manifestement avec l'intention de jouer à la photographe. Ils échangent entre eux, puis font demi-tour sur la parking et repartent .

DIVERS6 4889

DIVERS6 4890

 

Il n'est pas beau ce fourgon qui attend calmement que je revienne pour reprendre la route?

DIVERS6 4891

DIVERS6 4892

 

Bien évidemment, tout le long de cette route en bord de plage, le stationnement des camping-cars est interdit. Peut-être la police venait-elle vérifier que je ne m'installais pas?

 

Mais suis-je véritablement un camping-car avec mon fourgon? Allons soyons de mauvaise foi , je vais dire non!! De toute façon, nous reprenons la route en direction des Sables et il n'est pas question de savoir si j'aurais pu bivouaquer ici.

 

Sur la route...

DIVERS6 4894

DIVERS6 4895

DIVERS6 4898

 

Nous ne nous arrêterons pas aux Sables.

 

Ce n'est plus les Sables que je connaissais, avec ses vieilles maisons en bordure de mer, telles des ladies prêtes à prendre le thé, contre vents et marées, pimpantes ou vieillissantes mais souvent colorées, à la fois disparates et semblables  dans leur indifférence aux touristes envahissants qui les lorgnent. Ces ladies n'ont pas senti le dangers. Elles n'ont pas senti que cet envahisseur, qu'est le touriste lambda qui les lorgne admiratif, sera le même qui viendra louer ou acheter un appartement dans cet immeuble, construit sur leurs cadavres de maisons condamnées par les promoteur, faisant lui-même son propre malheur, quand lors de ses promenades, un manque cruel de la beauté ancienne de ce lieu lui viendra et, qu' assis parmi ses semblables, la nostalgie lui mordra le coeur . Puis, un jour viendra où le souvenir de ces vieilles ladies ne sera plus. Seules, les cartes postales, d'un quelconque bouquiniste dans une rue perdue de la ville, donneront encore l'idée de la beauté ancienne  des Sables. Peut-être à un jeune couple d'amoureux? Ils seront comme nostalgiques de ce qu'il n'ont pas connu et ne pourront plus connaître, mais également frustrés, de ne plus pouvoir découvrir autour d'eux, la délicatesse de cette  ville dévoilée par les cartes et où ils auraient aimé vivre.

 

Donc, nous parcourons les Sables et  son bord de mer, d'une seule traite.

 

Par contre, à la sortie nous prenons le temps d'aller admirer le Puit d'Enfer. Le stationnement sur le parking est interdit aux véhicules dont la hauteur est supérieure à 2 m, mais j'arrive à me garer sur le bord gauche de la route, sans difficulté à cette époque de l'année. Je laisse ces Messieurs au chaud et, c'est bien couverte que je me dirige vers le bord des rochers là où se  concentre l'ensemble des bipèdes présents.

  DIVERS6 4904DIVERS6 4900

Froid? Vous avez dit froid?

Oh que oui!!

DIVERS6 4900bis

Et du vent!!!

DIVERS6 4901DIVERS6 4910DIVERS6 4911

 

Le Puits d'EnferDIVERS6 4907DIVERS6 4902DIVERS6 4908DIVERS6 4909

Dans toute sa longueur. Bruit et mousse...une sensation de vertige.

 

C'est gelée que je rejoins le Bavaria pour continuer vers l'île de Ré. Ces Messieurs sont contents de me revoir, même si mon absence n'a été  que de courte durée. Mais, est-ce moi qui leur ai manquée ou la balade qu'ils auraient voulu partager?

 

Cette fois, nous nous dirigeaons vers l'île de Ré, les yeux grands ouverts mais programmer d'arrêt pour faire des photos ou visiter. 

 

L'ile de Ré est notre prochain bivouac.

 

frise

 

Info route

 

Les Sables à l'ancienne: http://www.youtube.com/watch?v=n0PORQyUAWc

 

en photo :

http://www.vendee1.eu/la-vendee-autrefois/cartes-postales-anciennes-photos-anciennes-de-vendee/212-les-sables-dolonne-photos-cartes-postales-anciennes.html

 

Partager cet article
Repost0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 09:45

Le soleil est de retour et il est accompagné de la chaleur.... quel régal!

Il est temps de se gorger de soleil jusqu'à en être repus. Une orgie bienfaitrice en somme.

Ici, l'environnement n'est pas des plus agréables alors  l'âme souffre de cette absence et le besoin de beauté se fait sentir. Il faut créer soi-même des petites touches de couleurs et de beauté et y concentrer son esprit, en faisant abstraction du reste.

Un hamac, une voile et le tour est jouer. Le cadre est planté pour donner cette illusion nécessaire au bien-être.

 

Voila, il est temps de se livrer au soleil les pieds en évantail. DIVERS7-6077.JPGDIVERS7 6078

 

La vie autour.

DIVERS7 6080DIVERS7 6081DIVERS7 6082DIVERS7 6083DIVERS7 6084DIVERS7 6086DIVERS7 6087

 

Un bon polar...de quoi se laisser aller à une sieste tout en douceur

avec comme seuls témoins , le soleil et le ciel bleu azur.

DIVERS7 6089DIVERS7 6085DIVERS7 6088

 

Demain est un autre jour, sachons profiter de l'instant.

DIVERS7 6090

Partager cet article
Repost0
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 12:10

frise

 

Le ciel est dégagé mais le vent est violent et le froid très présent quand nous prenons la route.

 

Il est ici question de longer le plus possible le littoral et de renouer avec des noms qui chantent ma jeunesse: Notre-Dame de Monts, St Jean de Monts, St Gilles Croix de Vie, Brétignolles sur Mer, Brem sur Mer, Les Sables d'Olonne, Jard sur Mer, Longeville, La Tranche, l'Aiguillon et enfin, l'ile de Ré.

 

Des membres de ma famille continuent de re-visiter au fils des ans ces plages du littoral vendéen avec assiduité et un plaisir toujours renouvelé. C'est ainsi que j'ai régulièrement à l'oreille les noms des Sables, de Brétignolle, de St Gilles Croix de vie et St Hilaire de Rietz pour ne nommer que ces villes.

 

Pour les Angevins, Brétignolle et les Sables ainsi que St Gilles croix de Vie sont des destinations de bord de mer de pérédilection en dehors des destination de Loire-Atlantique que sont La Baule, Le Pouguen, Le Croisic, Pornichet,  St Brévin les Pins et Pornic.

 

Pour l'heure, ces Messieurs sont à leur place déjà en mode sommeil, bien au chaud à mes pieds et la route défile.

 

Les souvenir affluent.

 

Je suis, cette jeune fille qui joue du pouce sur les bords de route avec ses amis pour rejoindre un coin de cette côte avec à la clef, un petit matin de fatigue, réchauffé par la beauté d'un levé de soleil, irradiant de perles la brume matinale de  ce coin du littoral, mais, je suis aussi cette jeune fille, dans une voiture en compagnie de copains, en route pour une virée  sans autre but que la plage et un bain de minuit pour les plus courageux.

 

Le paysage défile.

 

Je ne suis plus cette jeune fille. Cette jeune fille  est multitude, brune ou blonde, elle a tous les âges à la fois, tous les prénoms à la fois, elle n'appartient à aucune génération en particulier, elle continue de croire en sa jeunesse et à courir avec ses amis vers les plages vendéennes pour découvrir le couché de l'astre solaire sur l'océan suivi  de son levé plus discret dans la brume du petit matin. Elle n'a conscience que de l'instant, le futur n'a pas d'avenir, il n'est même pas encore en gestation.

 

Le Fourgon caresse le bitume de la côte Vendéenne .

 

Je ne suis plus cette jeune fille, je suis cette femme, au volant d'un fourgon, revisitant tout doucement le chemin d'une partie de sa vie en descendant le littoral lié à son enfance et adolescence.

 

C'est donc avec lenteur que je roule, pour mieux apprécier le paysage, tout en serpentant dans les rues au gré de ma fantaisie.

 

Il fait froid, pas de pluie pour le moment, peu de gens dans les rues. Ça me va. 

 

  Perit coin tranquille à Notre Dame des MontsDIVERS6-4757.JPG

DIVERS6-4759.JPG

DIVERS6-4760.JPG

 

Puis, St Jean de Monts où nous avons retrouvé la plage où nous avions passés les congés de la Toussaint,  il y a 2 ans.

 

DIVERS6 4781bis

 

Il n'y faisait pas chaud et le vent y était particulièrement fort.

DIVERS6-4761.JPGDIVERS6-4777.JPGDIVERS6-4812.JPGDIVERS6-4798.JPG

DIVERS6-4762.JPG

DIVERS6-4774bis.jpg

DIVERS6-4766bis.jpg

DIVERS6-4794ter.jpg

DIVERS6-4827.JPG

DIVERS6-4828.JPG

DIVERS6-4829.JPG      Suite des pitreries de Cachemire: http://0z.fr/2mg63

      Les oreilles de Cocoon ne sont pas en reste: http://0z.fr/0WTBT

 

Ces Messieurs sont frigorifiés et prêts à rentrer.  DIVERS6-4862.JPG

 

Mais bien que gelés,  ces Messieurs semblent heureux d'avoir pu profiter de cette plage déserte et de s'être défoulés en galopant et en jouant à se poursuivre dans des courses folles ou des joutes amicales.

Nous avons repris la route, laissant derrière nous ces étendues de sable aux rares téméraires que nous y avons rencontrés, les mouettes principalement et deux ou trois promeneurs.DIVERS6-4848bis.jpg

DIVERS6-4763.JPG

 

Info route  


1 -Notre Dames des Monts est située entre la Barre de Monts et St Jean de Monts

Notre-Dame-des-Monts.jpg

 

Des plages de sable fin à l'infini et l'ile d'Yeux en vis à vis.

notre-dame-des-monts-2.jpg

 

2 - St Jean Des Monts

 St-Jean-des-Monts.jpg

 

Là aussi de magnifiques plages de sable fin à l'infini.

Plage-de-St-Jean-des-Monts-ou-ces-Messieurs-se-so-copie-1.jpgC'est la plage où ces Messieurs et moi-même nous sommes promenés

 

Un lien vers un site du littoral vendéen  et plus:

http://www.gite-de-vendee.comuv.com/Untitled-2.4.html

Partager cet article
Repost0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 18:33

frise

 

Les pitreries de Cachemire

DIVERS6-4832BIS.jpg

DIVERS6-4833BIS.jpg

DIVERS6-4834.JPG

DIVERS6-4835.JPG

DIVERS6-4836.JPG

DIVERS6-4837.JPG

DIVERS6-4838.JPG

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 16:41

 

frise

 

Souvenir du Gois

 

1-copie-1.jpg

 

DIVERS6-4686bis1-copie-1.jpg

 

DIVERS6-4692bis1-copie-1.jpg

 

DIVERS6-4693BIS1-copie-1.jpg

 

DIVERS6 4694BIS1

 

DIVERS6-4695BIS1-copie-1.jpg

 

DIVERS6-4697BIS1-copie-1.jpg

 

DIVERS6-4703bis1-copie-1.jpg

 

DIVERS6-4704bis1-copie-1.jpg

 

DIVERS6-4698BIS1-copie-1.jpg

 

DIVERS6-4705bis1-copie-1.jpg

 

 

Le gois

frise Gois

 

Avril 2012 voyage en camping-car - Fourgon Bavaria

frise 

Partager cet article
Repost0