Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 06:04

Drôle de sensation que de retrouver la chaleur sur la peau, de sentir la nature suer sous les rayons du soleil et la fraîcheur rejoindre les sous-bois.


Enfin, cette sensation d'être libre, de refaire connaissance avec le bonheur enfantin des congés d'été,  de sentir l'émotion des sons, des odeurs, des lumières humidifier les yeux, de communier avec toutes ces sensations qui viennent faire la ronde autour de moi, réveillant la nostalgie, toujours présente,  de l'enfant entrant dans l'été comme dans un pays féerique à découvrir et même à conquérir.

 

Renaître au bonheur à l'état pur : fermer les yeux, respirer, humer puis  rouvrir les yeux pour s'offrir à nouveau à la lumière et aux couleurs.

 

Bonheur simple, simple bonheur?

 


Vers midi, retour de balades ou plus élégamment , de promenades.

 

Un "s" car :

-  une première promenade pour ces Messieurs, en liberté dans le petit bois et, toujours, le travail de la marche au pied avec l'illusion de la liberté, histoire de pouvoir les garder avec moi pour des promenades plus risquées.

 

- une deuxième promenade avec Hiemsal qui, lui, en est encore aux bases de la marche au pied (pas mal du tout) et à l'exercice de "pas toucher" (traduction de pas croquer) en ce qui concerne les petits bonshommes qui sautillent ou pédalent à proximité ou même tout au bout du chemin (il n'a pas besoin de lunettes ni de sonotone)

 

Excellent tout cela, dans la fraîcheur du petit bois avant de rejoindre avec plaisir la chaleur des grandes allées de terre et les secteurs bitumés. Plaisir pour la chaleur et non du bitume!

 

Retour à la maison et repos bien mérité.

 

Contraste entre la pénombre du petit bois et la clarté de la clairière centrale lors de la sortie avec ces Messieurs en mode "balade, ouf, il fait chaud mais ça fait du bien"!

divers-9-6451.JPG

 

Cachemire se demande où est le frangin (et moi aussi).

divers-9-6456.JPG

 

"Je patiente frangin mais il fait chaud, grouille un peu car

je n'ai pas le droit de bouger tant que tu ne seras pas là"

divers-9-6458.JPG

 

"Bon j'arrive".

divers-9-6459.JPG

 

"Je sais je tire la langue .... il fait si chaud à courir"

divers-9-6467.JPG

 

Ça y est , c'est reparti.divers-9-6471.JPG

 

Retour dans l'ombre du petit bois pour finir la balade.

divers-9-6476.jpg1.jpg1.jpg

Pour la promenade de Hiemsal, il n'y a pas de photo car je suis bien trop occupée avec lui pour trouver le moment de prendre l'appareil. Un de ces jours quand nous serons deux.

 

A la maison chacun s'affale dans un coin pour récupérer et profiter d'un peu de fraicheur individuelle.

 

7-juillet-2013---oise.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires