Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 09:27

 

Pour la petite histoire:

Le 24 décembre, nous avons donc offert à chacun de ces Messieurs un OS.

Cocoon, tranquillement installé sur sa couette, s'est mis en œuvre de décortiquer cet os et ce, avec entrain !
Photo 122

Cachemire a semblé rester indifférent, l'os posé près de lui Photo 129


voire même loin de lui!
Photo 121

Nous étions un peu vexés!

Le jeune maitre s'est mis en quatre pour lui faire comprendre que c'était le sien, son nonos à lui, Cachemire.

D'un seul coup il nous a semblé que la lumière se faisait dans le cerveau de notre Cachemire qui fièrement a pris dans sa gueule l'os en question
Photo 100

et... s'est mis à tourner en rond dans la maison sans le lâcher,
Photo 375

même lorsqu'il est revenu s'installer sur sa couette avec un air de plus en plus malheureux, après avoir effectué deux ou trois tours autour de la table du salon, vexé semble-t-il de nos rire, incapable de rester en place mais toujours avec cet os dans la gueule,
Photo 101

jusqu'à ce qu'il finisse par se diriger vers mon ficus en pot où il a déposé l'os et s'est mis à repousser la terre avec sa truffe et à le recouvrir partiellement, mais en tout cas suffisamment pour lui pour qu'il décide de s'arrêter et de venir se coller à son jeune maitre, la truffe pleine de terre et à porter sur notre hilarité un regard des plus intrigués!!!
Photo 104

Photo 107

Photo 109


Son manège nous a fait rire, surtout, le pauvre, quand il tournait comme un malheureux avec son os dans la gueule en nous jetant, surtout à son jeune maitre, ce regard malheureux que nos whippets savent si bien inventer.


Ca n’a pas empêché plus tard notre Cachemire de s’emparer discrètement de l’Os de son frère  tout en surveillant la télévision : admirez  la manœuvre.
Photo 128

Le sien étant toujours à sa place bien caché (ou presque!)
Photo 110


Bref c'était le cadeau de Noël de nos Messieurs et un bon moment d'hilarité pour nous, maitres indignes.


Depuis nous découvrons à différents endroits de la maison l’un ou l’autre des  os et nous veillons à la redistribution équitable entre les deux.

Partager cet article
Repost0

commentaires